Le jeu du placard présente : SSX

Banner Le jeu du placard Succesone.fr

Mis à part le Steep d’Ubisoft sorti fin 2016, cette génération de console aura été bien chiche en matière de jeu de glisse. Et vu que le plus grand représentant du genre n’aura pas d’épisode propre à la Xbox One, j’ai décidé de vous parler du dernier épisode la saga SSX, le bien nommé…. SSX sorti, le 28 février 2012.

Pour vous donnez un peu de contexte, sachez que cet épisode est le seul de la saga auquel j’ai touché, donc ne cherchez pas dans cette petite rubrique quelques points de comparaison avec les jeux précédents. SSX est un jeu qui ne s’embête pas avec son scénario : Griff Simmons s’est enfui avec l’argent des sponsors ( ne pas faire de blague sur la politique ), et avec votre « Team SSX » composée d’as de la planche vous partez à sa recherche sur les monts les plus dangereux du monde..

Un scénario post-it qui nous fera visiter 9 environnements enneigés différents allant des chaînes de montagnes de l’Himalaya, celles du Kilimandjaro ou encore les banquises glacées de l’Antarctique. Dans le mode World Tour, vous visiterez à tour de rôle tous les monts que propose le jeu, vous y enchaînerez des courses pures, les descentes où il faudra exécuter le plus grand score de tricks et enfin chacune de ces chaînes de montagnes se termine par une  » descente de la mort « . Ces épreuves finales sont là pour tester votre aptitude à descendre une piste extrême avec un équipement particulier : des piolets qui permettent de gérer la banquise, une lampe torche pour voir dans l’obscurité ou une wingsuit pour passer les crevasses.

Après avoir terminé les 9 descentes de la mort, on peut ranger le jeu dans sa boîte en se disant avoir vu l’essentiel du jeu, mais ça serait passer à côté de l’essence même de SSX : la course au meilleur temps et au meilleur score. Le mode exploration est là pour vous faire descendre les centaines de pistes que le jeu propose et chasser à chaque fois les médailles d’or. Ce qui est agréable dans le jeu c’est que chacune des descentes propose des tracés riches en possibilités, ce qui veut dire que si vous voulez obtenir le score ultime vous allez devoir essayer de multiples routes différentes, et cette ouverture est très bienvenue.

Niveau gameplay, le jeu d‘EA Sport est un jeu très agréable à prendre en main. Vos tricks se déclenchent dès que vous vous retrouvez en l’air, une fois la planche hors du sol c’est avec les sticks et la rotation de ces derniers que vous ferez grimper le score, mais aussi votre jauge de boost. Une fois cette jauge remplie, vous passez en mode Tricky pendant un court instant, permettant d’avoir du boost illimité et aussi à de nouveaux tricks. Mais ce n’est pas tout ! Si vous arrivez à enchaîner des figures assez vites en mode Tricky vous passez en mode « Uber » qui permet d’avoir un turbo surpuissant, mais aussi les tricks ultimes… Une fois le gameplay maîtrisé vous pouvez quasiment faire toute la piste en mode Uber et donc exploser tout les scores..

Malheureusement tout ce gameplay prenait sens en ligne avec un mode assez proche que ce propose Trackmania : une piste, un temps limité et des centaines de participants qui tentent le meilleur score. C’était très addictif, mais aujourd’hui les serveurs sont déserts et à moins de rapatrier des dizaines d’amis avec soi, c’est au maximum cinq joueurs que vous affronterez… C’est pour ça qu’imaginer un SSX next gén avec des pistes XXL et des serveurs de nouveau pleins me fait doucement rêver..

Pour terminer cette rubrique j’évoquerai la partie graphique et la bande-son du titre, techniquement SSX n’est vraiment pas foufou et c’était déjà le cas en 2012, heureusement, le jeu est parfaitement fluide et la sensation de vitesse est folle. A contrario, la bande-son est absolument géniale, et près de 10 ans après, pas mal de ses morceaux traînent sur mes playlists YouTube et Spotify. Comme tous les jeux de sport made in EA, on a affaire à une tracklist ultra variée allant de la pop britannique, au rock en passant à de l’électro. Niveau succès, j’ai débloqué 335G, c’est peu, et les chasseurs de succès devront pas mal s’accrocher pour avoir les 1000G.

Si vous souhaitez vous procurer SSX, sachez qu’il est disponible sur l’abonnement EA Access, mais également à 29,99 € sur le Microsoft Store. Mais avec un peu de recherche, vous pouvez aisément le trouver moins cher dans les bacs à occasion de nombreuses boutiques. Je vous laisse en vous souhaitant une bonne semaine, en vous donnant rendez-vous lundi prochain, pour un nouveau jeu du placard.

Atome

Ecrit par : AtomTimmy

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces