Le jeu du placard vous présente: Prince of Persia Les Sables Du Temps

Banner Le jeu du placard Succesone.fr

Après une semaine folle sur les informations des futures consoles du géant américain, Ubisoft a ravivé de vieux souvenirs dans notre rédaction. En effet, c’est lors de l’Ubisoft Forward que nous avons vu l’annonce d’un remake de Prince of Persia Les Sables du Temps. L’occasion pour moi de ressortir ma bonne vieille Xbox, et de vous parler du jeu original sorti en 2003. Celui-ci mélange à la fois l’action et l’aventure et est le quatrième épisode de la série. Nous partons donc ensemble pour l’Inde, dans le but de remonter le temps d’une licence qui restera dans les annales du jeu vidéo.

C’est en 1989 que le premier Prince of Persia est sorti sur la Nintendo GameBoy, une véritable réussite pour l’époque, ce ne fut malheureusement pas le cas pour les deux épisodes suivants. Puis en 2003, Prince of Persia Les Sables du Temps a littéralement propulsé en avant la franchise, puisque pour beaucoup, cet opus est considéré comme l’un des meilleurs jeux de plateformes de l’histoire. Vous voici donc dans la peau d’un prince de Perse se retrouvant trompé par un Vizir, qui est un ami de son père, suivant bêtement ses recommandations. Il a le malheur de libérer les sables du temps dans le palais du sultan. Cela a pour effet de transformer les êtres vivants en véritables monstres des sables. Vous-mêmes et la princesse Farah êtes les seules personnes à être immunisés par cette malédiction. Votre but sera donc de réparer votre erreur et faire emprisonner le Vizir responsable de tous ses tracas.

Vous voilà dans de beaux draps, mais vous pourrez compter sur votre agilité et vos talents d’acrobate incroyable. Vous sauterez avec aisance, avec la faculté de courir sur les murs aussi bien horizontalement que verticalement.  Mais vous devrez enchainer tous ses mouvements avec précision pour pouvoir réussir vos actions. Ce jeu est selon moi, le précurseur du célèbre Assassin’s Creed que nous connaissons aujourd’hui. Mais la réussite du jeu se retrouve dans l’animation de votre personnage, et c’est là que Prince of Persia sort vraiment du lot, avec une véritable avancé pour un jeu de 2003. Ici tout se joue dans les détails : par exemple vous devrez gérer les glissades qui devront être parfaitement réalisées, surtout si le sol est humide, ou encore vous rattraper sur le bord du précipice, car votre personnage sera souvent dans cette situation. C’est là que le studio tire son épingle du jeu. Et pour l’époque techniquement parlant, cette licence m’avait mis une très grosse claque, grâce notamment à une fluidité de tous les instants. Si vous aimez les jeux ou la prise en main dès le début est immédiate, alors PoP est fait pour vous.

Votre progression consistera à vous sortir d’immenses salles remplies d’ennemis, le tout dans le château du Sultan. Vous serez ici dans l’obligation de bien réfléchir à votre progression entre chacun des niveaux. Quand je vous parle de réflexion, je pense bien évidemment aux différentes énigmes à laquelle vous serez confrontés. Rien de compliqué pour la plupart, mais plutôt plaisant dans les phases de gameplay. Par exemple, vous devrez utiliser votre sens de l’observation pour découvrir le moyen d’avancer dans l’histoire, via des failles dans les murs ou encore des crochets où vous devrez vous maintenir. Très utile dans le gameplay, Farah sera le second personnage qui vous accompagnera dans votre progression, mais qui ne sera malheureusement pas jouable ici.  Alors attention, car elle restera potentiellement mortelle si vous ne la défendez pas vis-à-vis de vos ennemis. En revanche elle vous sera utile, car elle aura la capacité de vous aider dans l’avancer de l’histoire, notamment grâce à sa faculté aux tirs à l’arc. Dommage qu’Ubisoft ne nous ait pas offert la possibilité d’un mode de coopération, qui aurait été bien sympathique. C’est d’ailleurs un appel du pied de ma part, pour le remake prévu pour 2021. En revanche le principal défaut du jeu provient selon moi des combats, parfois très simple notamment lors des premières heures, mais bien trop souvent compliqué quand il faudra gérer votre capacité de protection, sous peine de voir votre jauge de vie disparaitre comme par magie. Parfois, on a l’impression de subir les combats dans Prince of Persia, ce qui peut provoquer des signes d’énervements passé la moitié du jeu, car on trop souvent l’impression de ne plus maitrisé son personnage lorsque les ennemis vous attaquent, vous êtes comme noyé par eux.

Côté graphismes, le jeu était absolument superbe pour l’époque, la version Xbox était légèrement supérieure aux autres versions des consoles concurrentes, fluides, très fines dans ses textures, il est encore largement jouable pour un jeu qui fête ses dix-sept ans d’existence. La faculté de pouvoir remonter le temps offre une profondeur de gameplay qu’il faudra utiliser avec précaution, car cette capacité ne sera éternelle. On regrettera aussi les caméras parfois capricieuses, qui ont tendance à mal se positionner dans certaines phases de progressions.

Il vous faudra environ dix à quinze heures de jeu pour réaliser la totalité du jeu, de véritables heures de plaisir malgré quelques défauts rageants. Ici pas de succès à débloquer, pour cela il faudra attendre sa version remake prévue en 2021, en attendant j’espère vous avoir redonné envie de replonger dans ce véritable chef-d’œuvre avec un level-design qui reste sans doute un exemple encore aujourd’hui. La version dématérialisée est disponible ici pour un petit tarif de 3,99€ sur le Microsoft Store. Moi-même et la rédaction nous vous souhaitons une excellente semaine. Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode de la rubrique du jeu du placard.

BreizhSonik

Ecrit par : BreizhSonik

Rédacteur et testeur sur Succesone.fr Chasseur de succès

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces