Le jeu du placard vous présente : Sonic All-Stars Racing Transformed

Banner Le jeu du placard Succesone.fr

Dans une rédaction comme celle de SuccesOne on remarque très vite les goûts et les préférences vidéoludiques de chacun. Le grand chef, SO Benji94000 fonce sur toutes les simulations automobiles, quand il a le temps, Snowtig3r 87 quant à lui, joue à tout ce qui est facilement faisables à « 1000 G », Fironewz navigue pendant des heures et des heures sur Sea of Thieves… Tandis que moi je suis un touche à tout compulsif, mais bon en tant qu’ancien joueur exclusif Nintendo j’ai une certaine attirance pour tout ces jeux qui essayent de faire « comme Nintendo » mais sans Mario, Link et consort.

C’est pour ça que j’aime bien essayer tout les Mario Kart-like, les clones de Zelda 3D ou encore les enfants spirituels de Super Mario 64. Dans ce type de jeu, le dernier qui m’a fait dire : « Ah ouais joli, c’est du même niveau que chez Mario, j’avoue. » C’est sans aucun doute Sonic & All-Stars Racing Transformed, la réponse de Sega à Mario Kart.

Sortie en 2012, notre jeu du jour fait suite à un premier épisode imparfait et trop sage paru deux ans plus tôt. Les développeurs de Sumo Digital, conscient d’avoir, avec l’univers « Sega », de l’or entre les mains, se sont retroussés les manches pour nous offrir un jeu qui n’avait pas à rougir face au Mario Kart de son époque. Cet épisode reprend donc les bases basiques et plutôt solide posé par son grand frère ( pilotage axé sur le drift, sensation de vitesse au top … ), et décide d’introduire des nouvelles idées de gameplay ici et là pour plus de folie. La plus importante évidemment c’est les passages en avion et en bateau que propose le jeu, rendant ainsi les courses très dynamiques et beaucoup moins plan-plan que dans le premier épisode. De plus, le pilotage des bolides volants et aquatiques sont très agréables, rappelant le gameplay de l’excellent Diddy Kong Racing. En bonus des sections dans les airs et dans l’eau, Sonic & All Stars Racing Transformed a également peaufiné le pilotage de ses bolides. On peut par exemple désormais exécuter des figures en l’air pour obtenir un boost à l’atterrissage ou encore appliquer des mods à ses pilotes pour jouer sur les statistiques.

Avec son pilotage solide et son univers très diversifié, Sumo Digital a pu donner naissance à l’un des meilleurs jeux du genre. À une époque où les héritiers de Mario Kart de qualité sont plutôt rare, le jeu faisait figure de palliatif parfait sur les consoles HD. Déjà ses courses, en plus de profiter avec ingéniosité des environnements graphique de l’univers de Sega, proposaient des tracés très efficace. En nous donnant accès à des circuits où l’on varie souvent de moyen de locomotion, les développeurs ont trouvé une excellente parade pour briser la monotonie d’une course. On passe de la voiture, au bateau et à l’avion en un claquement de doigt, les transitions s’effectuant en passant dans un simple anneau. Toujours dans un soucis de ne pas laisser la routine s’infiltrer, quelques parcours peuvent voir certaines parties être modifié d’un tour à l’autre. Par exemple, un pont traversé en voiture va s’effondrer lors du second tour et devra être survolé pour les passages suivants.

Comment ne pas évoquer enfin la parfaite utilisation des licences Sega dans le jeu. En piochant dans des décennies d’histoire du géant japonais, Sumo Digital a réussi a donné à son soft une identité propre. On va pas se mentir, pouvoir lutter pour la première place du podium avec AiAi de Super Monkey Ball contre BD Joe de Crazy Taxi et Sonic sur un tracé inspiré de Golden Axe, ça a franchement de l’allure. Tout du moins ça en avait en 2012, car aujourd’hui en 2021 sur un écran 4K le jeu pique un peu les yeux avec un aliasign très prononcé. Pour tout ceux qui voudraient passé un bon moment sur un jeu de course arcade ayant un bon parfum de nostalgie, Sonic & All Stars Racing Transformed est une valeur sure.

Malheureusement sa « suite », Sonic Team Racing, n’aura pas été aussi réussi. Malgré de très bonnes mécaniques de coopération intégrées, le jeu ne possédait plus l’univers Sega et ses véhicules transformables, rendant le tout fatalement plus fade. Espérons qu’un jour les développeurs aient la bonne idée de mélanger les idées des deux derniers jeux de course du hérisson bleu afin de nous donner un résultat mémorable. Pour ceux qui veulent retoucher au très bon épisode de 2012, ce dernier est disponible au prix de 29,99€. Mais si vous avez été assidu aux Games With Gold, ce dernier a été offert en juin 2018. On se donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau jeu du placard, et d’ici là, bon jeu !

Atome

Ecrit par : AtomTimmy

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces