The Dark Pictures Anthology: Little Hope

Par le dans Tous les tests, 3 en plus

Test The Dark Pictures Anthology: Little Hope

Little Hope est le deuxième titre sorti de l’anthologie « The Dark Pictures ». Ce nouvel épisode laisse le scénario de Man Of Medan et se concentre sur une histoire proche de la sorcière de Blair et de films en lien avec sorcellerie et vie antérieure. SUPERMASSIVE GAMES crée de nouvelles frayeurs dans la ville nommée « Little Hope » qui semble bien paisible, en apparence. En cette période de confinement pluvieuse, rien de tel qu’une soirée télé avec un seau de pop-corn en découvrant les lignes de ce nouveau conte proposé par le Conservateur et écrite par vos choix, bons ou mauvais.

L’espoir fait-il vivre ? À vous de décider

Si vous avez découvert grâce à un achat ou via le Xbox Game Pass le jeu The Dark Pictures Anthology: Man of Medan, dites-vous que vous êtes en terrain connu. Le prélude est toujours d’actualité et narre le malheur d’une famille américaine un soir d’hiver. Vu que le jeu est une œuvre narrative, c’est mon devoir de ne pas « trop » spoiler l’histoire et ses aboutissants, bonne chance à moi-même !

Suite à ce début dramatique, et assez choquant, âmes sensibles s’abstenir, nous retrouvons cinq personnes livrées à eux même suite à un accident de circulation bien étrange. Seuls, au milieu de nulle part nous découvrons quatre étudiants et leur professeur en pleine nuit brumeuse, malheureusement pour eux ils sont en quelque sorte piégés par une brume les empêchant de partir.

Le titre laisse nous promener en contrôlant les cinq personnages, entre les nombreuses scènes de cinématique. Le conservateur est toujours de la partie avec son flegme légendaire, égal à lui-même. L’aventure nous fait prendre part à d’anciens évènements s’étant produits au XVIIe siècle, une ère ou les sorcières étaient confondues comme le diable personnifié.

Je constate que l’accessibilité est de plus en plus présentée dans le domaine du jeu vidéo, Bandai et SUPERMASSIVE GAMES proposent de nombreuses options comme la taille des sous-titres ou encore une police adaptée aux personnes dyslexiques.

Promenons-nous dans les bois…

En matière de gameplay la saga suit son bout de chemin. Nous retrouvons les bases du jeu narratif avec ses nombreuses cinématiques et ses dialogues ainsi que nos bouts de chemin à traverser en compagnie de différents protagonistes à la recherche d’informations. Cette fois-ci, pas de tableaux, mais des photographies et divers documents. La base solide du jeu, son essence, est représentée par nos choix et nos actions. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, le fil narratif changera et ouvrira de nouveaux horizons, comme un changement de cap représenté par une boussole. La trame se ressemble, tenant un même final, mais avec des compréhensions parfois différentes.

The Dark Pictures Anthology aborde différents types de peurs issues de romans. Après un épisode psychotique et hallucinatoire sur un bateau, ce second épisode propose un mélange de vie antérieure et des sursauts intenses au cœur d’un passé abordant les procès de personnes reconnus coupables de sorcellerie. Différents jumpscares vous seront proposés, une personne traversant l’écran ou encore des personnages se transformant en espèce de fantômes effrayants et des créatures issues du brouillard. Le but n’est pas seulement de nous faire peur, mais surtout de guider nos cinq personnages vers une issue qui semble la plus logique, le fait de s’en sortir tous en vie. Cette mission ne sera pas chose facile, car entre nos choix du cœur ou de raison et nos choix de dialogues, la réaction en chaine sera conséquente et brutale.

Le titre propose divers styles de jeu, une partie solo, une en coopération avec une personne en ligne sur le Xbox Live et un mode nommée soirée télé. Ce dernier propose à cinq personnes de partager la manette et faire leurs propres choix tout au long de l’histoire. Ce dernier mode est bien entendu accessible en solo ou en duo si besoin pour accomplir quelques réalisations.

En parlant de succès, les 1000 G du titre sont difficiles d’accès. Vos nombreux choix de cœur ou de raison en seront la clé. Quelques actions rapides seront aussi de la partie pour réussir des défis comme une course d’obstacles ou un combat, mais je vous donne quelques techniques pour vous aider. Vous pouvez désactiver le temps des QTE afin de ne pas faire d’erreur. En ce qui concerne les nombreux succès liés aux personnages, vous pouvez, une fois l’aventure finie une première fois, recharger un chapitre et donner une nouvelle direction à votre histoire. Pensez bien à faire  » nouvelle sauvegarde » et non pas « écraser la partie ». Il sera toujours question de revivre l’histoire, car même fini, nous ne pouvons pas sauter les cinématiques. Il faudra sans doute une bonne dizaine de parties plus ou moins longues et quelques échecs pour arriver à vos fins de chasseurs.

Le point fort du jeu réside selon moi dans les traits des personnages, un professeur trouillard, une élève ayant une grande maturité, et trois adolescents vivant une expérience invraisemblable. Quel choix allez-vous accomplir ? Combien de personnages sauront-ils saufs ? Que retiendrez-vous de toute cette histoire ? Tant de questions qui auront leurs réponses au fil des cinq heures du scénario. L’environnement nocturne enfonce le clou est les rares personnes que l’on rencontre inspirent peu de confiance. Une ville peu accueillante au passé lourd se découvre peu à peu, mais quand est-il de vos protagonistes ? Personnellement la fin me laisse quelques questions sans réponse, une incompréhension dans sa narration. Quelques décalages sont perceptibles dans la synchronisation labiale, mais le jeu des acteurs reste bon et semble authentique.

Si vous aimez les jeux narratifs et avoir peur, The Dark Pictures Anthology : Little Hope vous attend. Un nouveau pari réussi qui annonce une saga de l’horreur variée. Dans l’attente du troisième épisode légèrement teasé dans ce jeu, je retourne en ville à la recherche de nouvelles fins à découvrir. Proposé au prix de 29,99 € sur le Store Microsoft, une version d’essai est également disponible afin de vous faire votre propre avis et avoir quelques frissons.

Points positifs

  • Une histoire qui fait froid dans le dos
  • La mort survient toujours quand on ne l'attend pas
  • Des jumpscares efficaces
  • Des graphisme soignés

Points négatifs

  • Une fin qui laisse sur sa faim
  • Une synchronisation labiale qui bégaie un peu
8
Snow Tig3r

Ecrit par : SnowTig3r 87

Chasseur de Succès et rédacteur à temps perdu !

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces