Sniper Elite V2 Remastered

Par le dans Tous les tests, 3 en plus

Test Sniper Elite V2 Remastered

.Paru originalement en 2012, Sniper Elite V2 avait eu un petit succès d’estime avec son parti pris de jeu basé sur un tireur d’élite. Entre temps la formule s’est peaufinée avec la sortie des deux épisodes suivants qui avaient des propositions beaucoup plus ouvertes et agréables. 7 ans après la sortie du second épisode Rebellion a senti bon de ressortir cet épisode avec un boost graphique et les DLC offerts, tout ça pour 40€. Si en 2012 le jeu était jugé de plaisir coupable par les joueurs, il s’agit de voir si aujourd’hui la formule fonctionne toujours.

Comme en quarante

Le postulat de départ de Sniper Elite V2 est très simple, vous incarnez un agent britannique, Karl Fairbrune, lâché à Berlin pendant sa chute en 1945 avec comme mission d’éliminer les scientifiques allemands impliqués dans le programme des missiles V2. Les habitués des Medal of Honor ne seront pas dépaysés des objectifs proposés par le jeu : tuer tel général, faire exploser un pont, interrompre un convoi etc… En 2012 Sniper Elite V2 n’avait pas comme ambition de réinventer la roue des jeux militaires, le constat est encore plus criant aujourd’hui. Une fois la manette en main on sent terriblement les limites du jeu de base en terme de gameplay. A vrai dire la formule ne se renouvelle quasiment jamais au cours de la petite dizaine de missions que propose le jeu.

Vous visiterez des lieux très familiers pour le genre.

Chaque mission débutera de la même façon : un petit briefing avec un texte figé pour camoufler le loading, expliquer l’objectif et jeter un coup d’œil à la carte de la mission, là encore rien de bien original. Original, le déroulement des missions ne l’est pas non plus, on commence largué sans trop de contexte dans un environnement et vous devrez suivre le petit curseur jaune jusqu’à l’objectif dans des niveaux très linéaires. Evidemment entre vous et l’objectif il y aura plein de nazi et/ou des russes qui voudront vous faire la peau, vu que les armes automatiques sont vraiment légères en terme de munitions ( et d’impact ) le jeu encourage l’infiltration et surtout l’utilisation de son atout majeur : le fusil sniper.

Campe autorisée

Arme haïe des joueurs de FPS multijoueur, le sniper sera votre plus grand allié dans le jeu, avec vous serez capable de tuer n’importe quel ennemi en une balle bien placée. Si beaucoup d’éléments du jeu ont une exécution sommaire et bancale (on y viendra plus tard), on peut dire que les passages purement dédiés au « snipe » fonctionnent bien. On a droit à une balistique agréable et qui selon le niveau de difficulté sera de plus en plus complexe (gravité, vent, respiration et tremblement), et les killcams rendent les tirs bien placés vraiment jouissifs. Très souvent le jeu ralentira l’action et suivra votre balle, de votre fusil jusqu’à votre cible et ainsi la voir se loger dans ses os et ses organes avec une vision rayon-X rappelant les derniers Mortal Kombat.

Un tir bien placé et c’est le X-ray assuré.

A ce système de killcam vient s’ajouter une légère interactivité entre votre fusil et votre environnement. Par exemple certaines missions permettent de voir le son de vos tirs camouflés par le vacarme environnant, un véhicule pourra être détruit en tirant dans son réservoir, un tir dans une grenade et vous ferez détoner cette dernière explosant tout à proximité. Une addition de petits détails rendant les séquences de pur « snipe » agréables, quoiqu’un peu répétitives. On peut dire que quand on est placé en hauteur et qu’on descend les ennemis avec nos balles millimétrées, la formule fonctionne. Si on ajoute à ça que le jeu est entièrement faisable en coop que ce soit dans sa campagne ou dans les modes bonus, on peut se dire que le jeu à tout du petit divertissement sympathique sans prise de tête. Oui mais le problème c’est que ces moments agréables sont noyés sous un flot d’erreurs et de ratés rendant le jeu désagréable.

DUCK HUNT

Jeu d’infiltration ? TPS ? Jeu de snipe pour les tireurs d’élites en herbe ? Sniper Elite V2 se retrouve au milieu de trois chaises et choisit de s’asseoir au milieu des trois..  Le jeu n’assume jamais une des propositions qu’il met en place, en découle des gameplays aux allures de brouillon, à vrai dire seule la partie snipe est agréable. L’infiltration par exemple semble totalement désuète aujourd’hui en 2019, nos moyens pour jouer de cette manière sont trop limités : un simple caillou pour distraire les gardes et un pistolet silencieux. C’est trop peu, et si on ajoute à cela que le level-desing propose très rarement des chemins de traverse pour contourner les ennemis, certains affrontements sont donc inévitables et les niveaux ne permettent pas tous de se planquer pour être tranquille au sniper.. Vous voilà donc dans les pires situations que propose le jeu, ces séquences de shoot totalement archaïques où le manque de patate des armes n’a d’égale que la bêtise de l’I.A. qui viendra s’empaler sur vos balles.

Dans ces moments, le jeu fonctionne mais c’est trop peu.

Lorsqu’on est incapable d’infiltrer une zone à cause des mécaniques archaïques et qu’on doit défourailler tel Rambo, c’est cauchemardesque. Seulement muni de deux chargeurs dans votre arme automatique vous allez vite vous retrouver en manque de balles, votre seule solution pour tuer vos adversaires dans ce chaos ambiant sera soit d’utiliser votre arme de poing (généralement très naze) ou sinon de vous servir de votre sniper comme d’une arme semi auto surpuissante en mode « no-scope ». Autant dire que ces situations, souvent forcées, frôlent le ridicule et vont à l’encontre de la proposition d’incarner un tireur d’élite minutieux. Ajoutez à ces séquences des contrôles aussi rigides qu’un (mauvais) Resident Evil 6 avec notamment un système de couverture qui ne permet pas toujours de tirer comme on le souhaite. On comprend que Rebellion souhaitait nous faire éviter les phases de shoot mais alors pourquoi nous les infliger ? Pour diversifier la proposition ? Merci mais non merci..

C’est moche de vieillir

Si le gamepaly déjà limité de l’époque n’a pas réussi à passer l’épreuve du temps, l’enrobage du jeu fait terriblement vieillot aujourd’hui. Alors oui le jeu a bénéficié d’un petit coup de boost graphique avec des décors plus fins, des éclairages plus travaillés, une compatibilité 4K et la possibilité de faire tourner le jeu en 60FPS (encore heureux) mais pas de quoi faire de Sniper Elite V2 une référence technique. Surtout quand on se rend compte que certains visages semblent venir d’une autre époque et que jamais le jeu ne va nous faire visiter des lieux bien originaux. Bouclé en 5h et sans aucune originalité dans son déroulement – de toute façon le jeu ne fait aucun effort de mise en scène – on est presque heureux de voir défiler les crédits du jeu après une énième mission fade. Pour ceux qui accrocheront à la formule, le jeu propose un mode horde qu’on qualifiera de classique et des missions DLC qui vont de la fainéantise absolue (l’assassinat d’Hitler est bouclé en 8 minutes…) à la mission correcte avec par exemple « Saint-Pierre » qui propose un environnement un peu plus ouvert. Ah et si vous comptiez jouer pour le online, on vous conseille d’oublier vu qu’à l’heure où on écrit ces lignes le mode est quasi désert avec 2-3 parties de 5-6 joueurs..

On qualifiera les modélisations faciales de sommaire.

En 2019 faut-il vraiment investir 40€ dans Sniper Elite V2 ? Non. Faut-il reconsidérer l’achat à moindre prix comme en 2012 ? Non plus. Si le travail de remastérisation est tout à fait honnête, le gameplay lui n’a subi aucun changement et les (grosses) failles déjà aperçues à la sortie de l’original passent encore moins. Totalement dépassé quand il s’agit de faire jouer autre chose que des phases de snipe, le jeu se vit comme un vrai parcours du combattant où on nage dans un océan de ratés et d’approximations. C’est simple passez votre chemin et dites-vous que le quatrième épisode, bien meilleur, coûte moins cher aujourd’hui. 

Le jeu a été testé sur une version fournie par l’éditeur. Encore merci.

Points positifs

  • La killcam et la balistique plaisante
  • De la coop généreuse
  • Un petit coup de boost graphique...

Points négatifs

  • I.A. à la ramasse
  • Campagne bouclé en 5 heures
  • ... mais des modélisations faciales ratés
  • Maniabilité rigide
  • Scénario et mise en scène quasi absente
  • Multijoueur désert
  • Linéaire et répétitif
3.5
Atome

Ecrit par : AtomTimmy

3 Commentaires :

Rejoindre la discussion
  1. SO Benji94400

    Effectivement je ne comprends pas trop cette mode des remasters. A la limite sur un gros blockbuster mais Sniper Elite V2 j’étais déjà pas emballé, alors maintenant ^^.
    Merci pour le test =).

  2. Nico Copel

    Comme les copains du dessus…. franchement ca donne pas envie…. deja à l’époque à part les killcams y avait pas grand chose d’inoubliable.
    Le 3 et le 4 sont un poil meilleur mais la encore on est pas en présence de jeu de folie AAA à acheter obligatoirement en Dayone.
    En plus le 2 était deja retrocompatible et donné via les GWG ….. difficile de donner envie aux joueurs d’investir de nouveaux 40 balles la dedans….

    ++

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces