Football Manager 2021 Xbox Edition

Par le dans Tous les tests, 3 en plus

Test Football Manager 2021 Xbox Edition

Véritable institution du ballon rond sur PC, Football Manager n’avait plus été présent sur console Xbox depuis l’édition 2008. Treize ans plus tard c’est donc avec l’épisode  » 2021  » que la série fait son retour via un jeu pleinement adapté à la manette. Alors, après plus d’une décennie d’attente, Football Manager effectue-t-il un retour fracassant et l’adaptation est-elle à la hauteur de la version PC ? Réponse dans les lignes qui suivent !

AUX MANETTES DE VOTRE CLUB

Avant de commencer la critique de ce Football Manager 2021 Xbox Edition, une petite précision s’impose. Je suis un gros joueur de FM sur PC, il se peut donc que le nombre de reproches que je vais faire à cette adaptation soit totalement ignoré par des joueurs dont cet épisode sera le premier. Maintenant que ceci est précisé, passons aux choses sérieuses.

Pour tous ceux qui ne le saurait pas, Football Manager vous permet d’incarner un entraîneur et d’exercer ce métier dans les quatre coins du globe afin de remporter moult trophées. Ici on ne jouera donc pas, à proprement parler les onze joueurs sur le terrain. On aura un impact sur tout ce beau monde en gérant précisément la tactique , en influant sur votre centre de formation, en discutant avec vos dirigeants ou encore en recrutant des perles rares. Bref, une formule qui cartonne et qui a rendu accroc plus d’un fan de ballon rond.  Contrairement à un FIFA où le jeu est très vite stéréotypé, dans Football Manager vous pouvez vous retrouvez au sommet de l’élite avec 1001 façons de jouer. Fan de Guardiola ? Faire exploser les compteurs de possessions est possible avec une tactique bien aiguisée. Vous ne jurez que par Klopp ? Mettez en place un pressing XXL et un jeu de transition assassin en place. Vous préférez Mourinho ? Il est possible d’obtenir des résultats avec une équipe de onze soldats en annihilant le jeu adverse. Pas de doute, dans le fond cette  » Edition Xbox  » garde les principales forces de son homologue PC : riche, exhaustif, possédant une base de données énorme ; Football Manager reste la référence ultime de ballon rond.

Malheureusement, si la série garde la majorité de ses qualités en arrivant sur Xbox, le soft y perd énormément en matière d’ergonomie. Pourtant de nombreux efforts ont été faits, comme des raccourcis omniprésents avec les boutons de tranche et de façade de la manette ou encore la possibilité d’émuler une souris en cliquant sur le stick de la manette. Mais jamais aucune des configurations proposées par les développeurs ne donne pleinement satisfaction. Par exemple la navigation avec PAD est trop lente pour un jeu qui demande autant de farfouiller dans les menus. Quant à l’émulation de la souris elle est trop peu précise et lourde pour être totalement agréable : en résulte souvent des compositions d’équipe tronquée où l’on peine à déplacer son joueur d’ailier à numéro 10. Si vous êtes un habitué du duo clavier-souris, les premières heures à naviguer dans les menus de ce FM à la manette risquent d’être cauchemardesques.

Joue-la comme Pep Genesio

Mais une fois la maniabilité et l’ergonomie domptées, il est tout à fait possible de passer des heures sur cette version, car une fois lancé il est difficile de s’arrêter. On souhaite toujours peaufiner notre tactique, on veut toujours voir le prochain mercato arrivé pour améliorer son effectif. On a aussi envie de voir si ce jeune du centre de formation sera une étoile montante du football mondial dans 4-5 ans. Mais de temps en temps, le jeu nous envoie des piqûres de rappel pour nous dire qu’on serait quand même bien mieux sur PC. Par exemple quand le jeu se coupe en plein match ou alors lorsque le jeu zoome sans aucune raison sur l’interface, bloquant alors des options de coaching, de tactique ou de contrat. De plus, très peu de nouveautés de cette édition 2021 ont été mises en place dans cette version Xbox. Pas de discussions possibles avec les agents, de réunions de recrutement approfondies ni la possibilité d’adopter et de lire le langage corporel de joueurs. Seuls les xGoals, les données statistiques revues et l’interface plus visuelle ont été nouvellement implantées. Pour les habitués de la précédente édition, l’impression de jouer à celle-ci avec des effectifs mis à jour risque d’être très présente.

Enfin on finira le test en évoquant les différences de contenus entre la version Xbox et PC de ce Football Manager. Avec cette version console, on dit adieu aux conférences de presse, au coaching d’avant-match, aux causeries, aux relations avec les joueurs, le staff technique et les dirigeants… Oui ça fait beaucoup, et les plus assidus s’en rendront compte : cette édition Xbox est basée sur l’édition « Touch » de FM. Une version donc allégée et simplifiée, il est donc dommage de ne pas avoir laissé le choix au joueur de choisir sa version selon son niveau d’investissement. En ce qui concerne l’optimisation sur Series X|S, les dernières bécanes de Microsoft permettent de jouer avec dix pays simulés à la fois, là où les Xbox One ne peuvent que supporter que cinq pays. Sur Series X j’ai été agréablement surpris par la rapidité des temps de chargements, même avec le maximum de championnats possible, merci le SSD ! Pour les succès, SuccesOne oblige, Football Manager 2021 est un jeu dont vous aurez énormément de mal à atteindre les 1000G. Un total de 94 succès dont certains demandent de ne pas encaisser de but sur 30 matchs consécutifs ou encore de remporter 10 fois d’affilées le titre de meilleur coach mondial. Prévoyez donc des centaines d’heures si vous souhaitez compléter toutes les réalisations !

Découvrir Football Manager sur console de salon c’est un peu comme jouer à la version PC avec des gants de boxe. Intrinsèquement, les qualités sont toujours là, mais elles sont noyées par une ergonomie cauchemardesque et une interface loin d’être pensée pour la manette. Dernier clou sur le cercueil de cette « Edition Xbox » sa technique défaillante, entre des bugs fréquents et souvent bloquants ainsi que des crashs réguliers. Si vous avez un PC correct, on vous encouragera à jouer sur cette version, bien plus complète et ergonomique. Après cette adaptation peut rester une bonne porte d’entrée dans la série si vous ne possédez pas de PC au point, mais préparez-vous à un confort de jeu aux fraises !

Ce jeu a été testé sur environ 10 heures de jeu grâce à une version fournie par l’éditeur, un grand merci à eux.

Points positifs

  • La référence du ballon rond de retour sur Xbox
  • D'une profondeur et d'une richesse inégalable
  • Addictif une fois le jeu bien maitrisé
  • Des temps de chargements ultra rapide

Points négatifs

  • Une ergonomie loin d'être optimale
  • Où sont les principales nouveautés de cette édition ?
  • Crash et bugs d'interface fréquents
  • Une version allégée par rapport au PC
5
Atome

Ecrit par : AtomTimmy

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces