Les pépites de la rédaction vous présentent : SUPERHOT

Les pépites de la rédaction Superhot SuccesOne.fr

Dans votre rubrique dominicale dédiée aux pépites du Xbox Game Pass il sera question aujourd’hui de SUPERHOT, un curieux mélange entre FPS et jeu de puzzle.

Le jeu propose un scénario méta et qui s’amusera souvent à briser le quatrième mur, notre héros découvre en même temps que nous un jeu VR « révolutionnaire », un certain SUPERHOT. Tiens, tiens. Tout le soft ( le vrai, pas celui du jeu, bref j’espère que vous comprenez ) possède une esthétique très rétro. Le menu et l’interface reprennent les codes visuels et sonores des vieux minitels, les ralentis/replay semblent tout droit sortis d’une VHS. Ce travail sur l’enrobage joue beaucoup sur le charme que possède le jeu. De plus, SUPERHOT est reconnaissable du premier coup d’œil grâce à ses choix graphiques uniques. Rouge, blanc et noire seront les principales couleurs que vous verrez sur votre téléviseur lors de vos sessions. Le rouge étant là pour signaler les ennemis, le noir pour montrer les objets avec lesquels on peut interagir et enfin 50 nuances de blancs pour les décors.

Le jeu ne possède pas seulement une esthétique « unique », non, sa plus grosse originalité et sa plus grande force viennent de son gameplay. On a en face de nous un hybride entre le FPS et le puzzle-game. Dans SUPERHOT, si vous ne touchez pas la manette, le temps est arrêté. Il ne bougera pas non plus si vous tournez autour de vous, ou si vous visez. Le temps avancera seulement lorsque vous vous déplacerez dans l’environnement, où lorsque vous ramasserez/utiliserai une arme. Et c’est là tout le sel du soft, c’est cette utilisation minutieuse du « temps ». Ici chaque action compte et doit être effectuée avec réflexion, oui car SUPERHOT ne pardonne pas : un coup et c’est Game Over ( idem pour les ennemis, rassurez-vous ).

Chaque niveau se transforme alors en une sorte de puzzle mortel. Objectif numéro 1, trouver une arme, pas d’arme à feu ? Tant pis cette bouteille fera l’affaire. Hop je la lance avec B pour sonner mon adversaire afin de récupérer son pistolet. Je peux désormais en aligner 3 en toute tranquillité… Mince l’arme est vide, je regarde autour de moi et réfléchis… Je vois une batte de baseball au sol, j’ai le temps de la récupérer et d’en éliminer 3-4 avec un peu de jugeote… Le dernier ennemi explose en mille morceaux sous le coup de ma batte, niveau terminé, ouf ! Le jeu est une ode à l’improvisation et la créativité, pour une situation il a souvent des dizaines de solutions.. Par exemple j’aurai pu très bien pu faire en sorte que l’ennemi à l’AK47 dézingue ses alliés en me déplaçant avec malice dans l’environnement.. Pour nous récompenser, le soft à la bonne idée de nous faire revivre notre exploit par un joli replay : du coup la scène que l’on a effectuée de façon saccadée en 3-4 minutes, se retrouve remonter en une scène d’action de 30 secondes. Résultat, on se sent comme John Wick ou un héros d’un film de John Woo.

Le jeu nous proposera de réitérer ce gameplay ultra efficace sur une quarantaine de niveaux proposant chacun des idées et lieux différents. Du coup on se sent jamais réellement pris par la lassitude, surtout vu à la vitesse à laquelle on enchaîne les stages. De toute façon vu qu’il est bouclé en 2-3 heures, SUPERHOT n’aura pas le temps de vous ennuyer. Oui c’est court, mais c’est surement le prix à payer pour avoir un tel renouvellement dans les situations de jeu et un gameplay si précis. Mais si vous voulez rallonger le plaisir, le soft possède moult modes bonus ( survie, défi ).

En termes d’ambiance sonore et musicale, on a affaire à un jeu très minimaliste. Un seul vrai thème musical, mais des bruitages très efficaces ( mon Dieu, le son de la destruction des ennemis… ). Par contre pour les succès SUPERHOT est un jeu ultra hardcore, car certains demandent de réaliser tous les défis ou encore de terminer les niveaux en speedrun. Bon courage ! Hasard du calendrier, je viens d’apprendre en écrivant ses lignes que le jeu s’apprête à quitter le Xbox Game Pass ce 15 juin. Donc si vous voulez éviter de sortir 24.99 € de votre carte bleue, je vous encourage à foncer sur le jeu avant qu’il ne soit trop tard. Il ne vous occupera qu’une petite après-midi, mais vous aurez passé 2-3 heures avec un des FPS les plus innovants de ces dernières années. On se retrouve la semaine prochaine avec une nouvelle pépite du Xbox Game Pass, d’ici là bon jeu à vous !

Atome

Ecrit par : AtomTimmy

1 Commentaire :

Rejoindre la discussion

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces