Le jeu du placard vous présente : Rayman Origins

Banner Le jeu du placard Succesone.fr

Alors que les rumeurs vont bon train pour un retour du Prince de perse lors du prochain Ubisoft Foward et que les aventures Sam Fisher seront adaptées sur Netflix, j’ai décidé de ressortir de mon placard une autre figure emblématique d’Ubisoft des années 2000. Désormais totalement éclipsé par des rongeurs ravagés, Rayman patiente depuis plus de six ans pour signer son retour. Aujourd’hui je vous présente le premier retour fracassant de notre héros, prouvant que même après beaucoup de sommeil, il peut revenir à tout moment pour montrer qui est le patron.

En 2011 Rayman n’a plus montré signe de vie depuis son carton avec l’épisode « Rayman contre les lapins crétins » en 2006, un tel succès qui a eu comme effet de laissé le personnage principal sur le bas-côté de la route pendant les rongeurs enchainaient les party-games. Après cinq longues années d’attente, Michel Ancel et son équipe d’Ubisoft Montpellier se sont attelés à offrir le meilleur retour qui soit pour son héros de toujours. Pour ce come-back, on dit au revoir à la formule 3D des épisodes 2 et 3 pour revenir à une vision 2D de la plate-forme. Il faut dire qu’à l’époque, chez Nintendo on avait eu les retours fracassants de New Super Mario Bros et Donkey Kong Country Returns qui avaient prouvé que le genre pouvait encore se conjuguer en deux dimensions.

Comme son voisin Mario, qui permettait grâce à New Super Mario Bros Wii de jouer jusqu’à quatre en local, Rayman choisit aussi pour cet épisode Origins de jouer la carte de convivialité. Le jeu est jouable de A à Z sur son canapé avec trois autres personnes. Forcément, la qualité de votre expérience dépendra des joueurs qui vous accompagnent, mais avec les bonnes personnes autour de soi, Rayman Origins est un pur régal à traverser. Les développeurs ont eu la bonne idée de ne pas soustraire les interactions entre les joueurs. On peut se baffer les uns les autres, se sauter dessus, sans que cela ne nous inflige des dégâts. Si jamais une torgnole de votre coéquipier vous envoie dans le vide ou sur un ennemi, pas de soucis ! Ici pas de mort immédiate en coop ou de compteur de vie synonyme de futur « game over », un mauvais coup vous transformera en ballon et il suffira qu’un collègue vous passe dessus pour que vous reveniez dans la partie. Que l’on soit expert du genre, joueur casual ou petit fourbe, Rayman Origins conviendra à beaucoup de joueurs.

En plus d’être un bon jeu canapé, la production de Michel Ancel est également un super représentant de son genre. Comme tout bon plateformer 2D, ce Rayman possède un level design travaillé qui sait varier ses situations et qui met en avant la vitesse de ses personnages. Une fois bien en main, Origins se joue presque comme un runner : on court sans cesse, on saute au-dessus de vide, on baffe nos ennemis et on glisse sur des pentes pour gagner en vitesse. En plus le jeu a le bon goût de varier les plaisirs, on court, mais on chevauche aussi des moustiques pour des niveaux de shoot’em up ou encore on poursuit des coffres à pattes dans de niveaux de die & retry. C’est varié et toujours plaisant.

Lors de sa sortie en 2011, Rayman Origins avait marqué son monde avec son aspect visuel magnifique : premier rejeton du moteur maison, l’UbiArt Framework, le jeu impressionne toujours par ses animations et ses décors magnifiques. Là encore on voyage, on part dans une banquise fruitée, des jungles luxuriantes, des déserts musicaux ou encore des mers ensoleillées. Le soft est un régal pour les yeux et d’ailleurs Ubisoft ne s’y est pas trompé vu que cet excellent moteur graphique ont été repris dans Child of Light, Soldat Inconnus ou encore Rayman Legends qui avaient tous brillé à leur époque grâce à leur patte artistique unique. Pour ne rien gâcher, Origins embarque une OST absolument génial et très groovy.

Bouclé en une dizaine d’heures, le jeu propose encore pas mal de choses à faire pour boucler son 100 % plutôt généreux. Chaque niveau proposant son petit défi contre la montre ou encore trouver ces « Ptizêtre » planqués ici et là. Pour les chasseurs de succès, il sera obligatoire de réussir tous les défis chronométrés ou encore de trouver toutes les cages cachées dans les niveaux. Autant dire que si vous appréciez le jeu, aller chercher les 1000 G n’auront rien d’une tare. Pour tous ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de Rayman Origins, le jeu est actuellement disponible à 4,49 € sur le marché Microsoft, un prix dérisoire donc. Si jamais vous souhaitez reprendre une dose similaire, l’épisode Legends ( tout aussi excellent ) est disponible lui à 7,49 € sur le store. On vous laisse avec le trailer du jeu et vous souhaitons une bonne semaine à tous !

Atome

Ecrit par : AtomTimmy

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces