Plongée dans l’univers de l’EA Access

Le monde du jeu vidéo, comme tout produit culturel évolue avec son temps. On peut avoir des films, des séries, des livres, de la musique en illimité en souscrivant un abonnement. Il est donc normal que les acteurs du jeu vidéo proposent aux consommateurs des offres depuis plusieurs années. Sur nos Xbox One, nous avons le Xbox Game Pass depuis 2017, mais trois années avant Electronic Arts ouvrait la voie en exclusivité sur notre console avec son EA Access.

Retour en arrière donc, à l’été 2014 précisément, Electronic Arts annonce un partenariat avec Microsoft, l’éditeur propose une offre d’abonnement pour accéder à son catalogue. FIFA 14, Madden NFL, Peggle 2 et Battlefield 4 étaient disponibles lors du lancement, suivi par la suite par des licences telles que Need For Speed, Plants vs Zombie ou encore Dragon Age.

Six ans plus tard, le service est proposé enfin sur les consoles de Sony, mais surtout, il arrive cet été sur Steam. L’occasion m’est donc donnée de vous faire découvrir un peu plus sur ce service et de se poser la première question :

Est-ce rentable pour le consommateur ?

Pour son service, Electronic Arts a pensé à trois piliers qui sont là depuis le premier jour, à savoir :

  1. Avant-première : Essayer les prochains jeux avant leur sortie
  2. Remise aux abonnés : –10 % sur tous les achats numériques EA
  3. Énorme collection de jeux : Accéder rapidement à une grande collection de titres

Avant de détailler ces trois items, parlons prix car quand on pense rentable, on pense argent !

Le service est proposé sous deux formules :

  • Mensuelle : il faudra s’acquitter de 3,99 € par mois
  • Annuelle : 24,99 € soit une économie d’environ 50 %, ce qui n’est pas négligeable.

À noter que Electronic Arts n’a pas fait évoluer son prix depuis le lancement en 2014. C’est assez rare pour ne pas oublier de le préciser.

Passons en détail les trois bases mises en place, en commençant par les  » avants premières  » :

L’idée ici est de pouvoir jouer un total de 10 heures à tous les jeux à venir de l’éditeur Electronic Arts, sans avoir besoin d’acheter le jeu et cerise sur le gâteau, avant tout le monde. Vos données qui seront créées pendant cet essai, personnage ou sauvegarde seront conservés si vous passez à la caisse. Un achat éventuel qui sera crédité d’une réduction -10 % comme stipule le second pilier  » remise abonné  » de ce service. Cet avantage s’applique à tous les contenus Electronic Arts. Les jeux, les extensions et même les micro-transactions comme les points FUT sur FIFA.

Troisième et dernier atout, « l’énorme » collection de jeu. Ces guillemets pour souligner que si on compare ce service aux prestations de Sony et Microsoft, l’éditeur souffre du nombre de titres disponibles. Qui plus est, la quantité de jeux jouables est différente suivant la plateforme :

  • Sur Steam on annonce 25 jeux jouables dès le lancement
  • Sur la console de Sony, 45 jeux peuvent être joués
  • Enfin sur la Xbox One, 88 jeux sont jouables

Un catalogue d’un seul éditeur est-il gage de diversité ?

Dans ce cas précis, on ne peut qu’admettre que le pari est réussi. Je vous propose une plongée dans le catalogue Xbox de ce service. Sport, RPG aventure, FPS, des licences inédites, jeux de course automobile, des classiques indémodables, tout est présent pour réussir à trouver son bonheur facilement, peu importe ses goûts. Voici la liste des licences présentes :

  • FIFA, NHL, Madden, NBA Live, UFC, SSX
  • Anthem, Mass Effect, Dragon Age, The Bard’s Tale
  • Battlefield, Star Wars Battlefront, Titanfall, Dead Space
  • Unravel, A Way Out, Fé, Mirror’s Edge, Plants VS Zombie
  • Burnout Paradise, Need for Speed,
  • Les Sims 4, Peggle, Bejeweled, Zuma

Et bien d’autres comme les différentes éditions de chacun de ces jeux ou des extensions qui souvent, font partie du lot.

EA Access et Xbox Game Pass, sont-ils compatibles ?

Si on se réfère aux abonnements présents sur mon compte, la réponse est oui, mais allons plus loin dans la réflexion. Qu’est-ce qui peut pousser un joueur à avoir deux services proposant des prestations similaires ?

Leurs différences

Quatre éléments qui sortent du lot, le nombre de jeux, les licences proposées, le coût de revient et la disponibilité des jeux.

Caractéristique Xbox Game Pass EA Access
Nombre de jeux Plus de 200 jeux 88 jeux
Tarif 130 € l’an 25 € l’an
Editeur Aucun jeu EA dans le catalogue Licences exclusives EA
Avantage principal Exclusivité Microsoft disponible immédiatement dans le catalogue lors de leur sortie Six mois d’attente au minimum pour qu’un jeu AAA arrive sur le catalogue
Avantage secondaire remise -10 % remise -10 %
Bonus Tester des nouveaux titres durant quelques heures sans engagement

Il est clair que pour une personne aimant une à plusieurs licences de cet éditeur, l’abonnement à l’EA Access a toute sa place au côté du Xbox Game Pass. Des jeux AAA comme FIFA, Battlefield, Need For Speed, Battlefront auraient coûté beaucoup plus cher à l’achat que les 24,99 € d’abonnement au service. Ce prix a sa conséquence, il faut être patient. Les grosses licences n’arrivent pas en Day One sur le catalogue, six mois au minimum sont nécessaires la plupart du temps.

Des jeux Electronic Arts dans le projet xCloud

Parmi la cinquantaine de jeux disponible au téléchargement dans la version preview du xCloud, on retrouve quatre jeux de l’éditeur. Dragon Age Inquisition, les Sims 4, Madden NFL 20 et Unravel Two. Est-ce seulement pour la version d’essai de l’application ou aurons-nous des jeux du catalogue d’Electronic Arts disponible au lancement ?

Quel avenir pour ce service ?

Pour les moins patients d’entre nous, ou tout simplement pour les joueurs trop occupés par les jeux du Xbox Game Pass, l’EA Access peut sembler dispensable. Serait-ce la même réponse si les jeux étaient disponibles en Day One ? Il y a fort à penser que non et Electronic Arts sais déjà le faire, oui, mais sur PC. Son service Origin Access, disponible depuis 2016, reprend le même principe, jeux, abonnement, accès anticipé, rabais de 10 %. Mais tout ceci est pour la version « Basic » du programme, il y a en effet un second abonnement, intitulé le « premier » à 14,99 € par mois ou 99,99 € par an, qui rajoute deux éléments cruciaux, les jeux sont disponibles en Day One et un catalogue plus élargi est proposé.

Alors, pourquoi ne pas proposer un service équivalent sur console ? Pour un abonnement au prix du Xbox Game Pass, nous aurions la possibilité de jouer aux licences phares d’Electronic Arts dés leur sortie, même quelques jours avant et nous aurions un catalogue plus poussé. Cela changerait surement la donne. Les arguments pour et contre son utilité sont nombreux, chacun se fera son avis sur ce service. Il a tout de même montré la voie et l’on peut penser qu’il aurait pu s’installer en maître du genre, si l’éditeur avait plus communiqué et fait évoluer son offre de départ.

Néanmoins, je persiste à penser que son prix à lui seul peut justifier le fait de s’abonner. C’est le tarif d’une séance de cinéma à deux, avec boisson et Pop-corn, pour du jeu en illimité pendant un an. Mon choix est fait depuis plusieurs années, quel est le vôtre ? Pour les personnes qui ne sont pas intéressées, le seriez-vous avec une offre similaire au Origin Access ?

Auppenser

Ecrit par : Auppenser

4 Commentaires :

Rejoindre la discussion

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces