Sir Lovelot

Par le dans Tous les tests, 2 en plus

Test Sir Lovelot

Le Microsoft Store nous propose depuis de nombreuses années, un choix presque infini de jeux dédiés à la plateformes. Avec la créativité inépuisable des indépendants, nous allons vous proposer aujourd’hui un avis sur Sir Lovelot, développé par les Luxembourgeois de Pixel Games. Largement inspiré avec le nom du célèbre personnage médiéval Lancelot du Lac, ce jeu nous met dans la peau de Sir Lovelot qui souhaite trouver l’amour. Ce jeu de plateforme vaut-il réellement le coup ? Voici mon avis.

De l’amour en veux-tu en voilà

Il était une fois un charmant chevalier du nom de Sir Lancelot, qui après de nombreux échecs amoureux souhaite trouver la femme de sa vie. Dans le monde moyenâgeux dans lequel vous naviguerez, il y aura de nombreuses créatures très colorées qui l’empêcheront de réaliser son rêve. Vous y affronterez notamment des vers et grenouilles de couleur violets, des poissons globuleux jaune et rouge, des lames tranchantes ou encore des boules de feux. Quatre lieux principaux seront mis à votre disposition, tous possédant leur propre univers. Parmi les quarante niveaux disponibles, un grand nombre de cadeaux comme des bagues ou des fleurs seront à collectionner. Si vous souhaitez optimiser vos chances de conquérir votre princesse, vous devrez obtenir l’ensemble de ces objets.

Autre bonus pour augmenter la durée de vie du jeu, des oies sont cachées dans chacun des niveaux, et vous devrez vous approcher des murs pour les débusquer. Ses missions ne seront pas chose aisées, car de nombreux dangers se mettront sur votre route. Des œufs en or seront aussi à découvrir via des raccourcis secrets cachés dans le décor. En prime et afin de mieux comprendre l’histoire qui vous attend, les développeurs ont traduit en totalité le jeu et ses menus dans notre langue.

Manette en main, Sir Lovelot reste plaisant et très facile à apprivoiser. La seule chose qu’il faut savoir, c’est que chacune de vos actions doit être suffisamment anticipée pour pouvoir progresser sans revenir au dernier checkpoint. Votre personnage ne s’améliorera pas lors de votre aventure, ce qui est bien dommage. Parmi vos armes, le chevalier aura la possibilité d’utiliser les touches Xou B pour lancer des boules de feu. Celles-ci ont un effet dévastateur sur la plupart de vos ennemis. Malheureusement, il y a un point qui déçoit dans la maniabilité du personnage dès le premier niveau, et cela peut vite devenir une corvée pour les joueurs moins assidus. L’expérience du jeu pourra même être tronquée si les équipes de développement ne corrigent pas ses défauts. Par exemple lorsque que vous sautez en appuyant deux fois rapidement sur A, la réactivité de votre personnage n’est clairement pas au rendez-vous, ce qui a pour conséquence de vous tuer instantanément. À l’heure de l’écriture de ce test, aucune mise à jour n’a encore corrigé le problème. La difficulté n’est pas réglable et n’offre aucun vrai challenge, seul le boss final vous donnera du fil à retordre.

Sir Lovelot c’est pas de la Kaamelott

Visuellement parlant, Sir Lovelot ne nous impressionne pas plus que cela, se contentant du minimum syndical avec en revanche l’avantage d’être fluide en toute circonstance. Il offre un style rétro plaisant et correspond bien à votre chevalier. Le choix des couleurs rend le jeu chaleureux, une réussite en somme. Cette version de test n’apporte rien de plus sur Xbox Series X|S que sur les autres consoles.

La bande sonore est plutôt sympathique, même si elle ne renouvelle pas le genre. Les musiques de l’Ukrainien Alexander Falinski sont particulièrement réussies, et offrent parfois un stress supplémentaire lors des passages les plus délicats.

Autre point positif de ce jeu venu du Luxembourg, les 1000G s’obtiennent assez rapidement. Comptez environ 3h pour réussir les vingt succès qui vous sont proposés sur la fiche de jeu. Le jeu s’avère donc indispensable si vous êtes un chasseur des plus assidus.

Sir Lovelot reste un petit jeu indépendant plein de qualité, mais malheureusement pas totalement exempt de reproche, notamment par la faute à un défaut majeur dans son gameplay et une durée de vie relativement courte. L’intérêt reste vraiment limité pour ceux ne privilégiant pas les G et même son tarif plutôt élevé de 7,99€ par rapport à sa durée de vie aura du mal à convaincre.

Le jeu a été testé grâce à une version fourni par l’éditeur, merci à eux !

Points positifs

  • Très jolie visuellement
  • 1000g très facile
  • Ennemis variés
  • Accessible à tous

Points négatifs

  • Bug double saut pénible
  • Histoire très courte
6.5
BreizhSonik

Ecrit par : BreizhSonik

Rédacteur et testeur sur Succesone.fr Chasseur de succès

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces