Call of Duty: Modern Warfare 2 Campaign Remastered

Par le dans Tous les tests, 2 en plus

Test Call of Duty: Modern Warfare 2 Campaign Remastered

Comme nous pouvons le constater au fil des semaines, le remaster (mais aussi le reboot) est nul doute la mode de cette année 2020. Fini le Battle Royale et rebonjour aux jeux qui ont déjà connu leur succès d’antan. Après un reboot de sa saga Modern Warfare, la franchise Call of Duty sort ce 23 mars, soit presque 10 années après, le Remastered de Call of Duty Modern Warfare 2, rehaussé par le studio Beenox. Mais que vaut ce nouveau remaster ? Est-ce que ce petit clone sera mieux que l’original ? Je vous dis tout.

Un retour aux sources

Tout d’abord, il faut préciser que ce jeu ne possède que le scénario original de l’époque. Oubliez tout de suite le mode multijoueur ou encore les célèbres opérations spéciales même sur écran spitté. Le jeu réunit seulement la campagne sans doute la plus aimée de la franchise, et basta. Une chose que je trouve vraiment dommage, car cela donnerait un contenu plus important et donc plus d’heures de jeu à compléter.

L’histoire se situe cinq ans après les événements du premier épisode, que l’on avait pu revivre avec son remake commercialisé en 2016. Au départ de jeu, un message du jeu nous propose de passer une mission afin de ne pas choquer les joueurs. Pas de secret, si vous faites cela, vous ne jouerez pas la mission « Pas de Russe » qui a suscité son lot de polémique à l’époque.

En matière d’options, je remarque des petits nouveaux comme le retour sonore des cibles touchés par nos balles ou un indicateur rouge de confirmation de cibles abattues. Des petites choses présentes dans des opus plus récents de cette franchise.

La campagne démarre avec Joseph Allen rencontrant le lieutenant Shepard. Ce membre du 75e régiment des Rangers est sous le commandement du Sergent Foley. D’un autre côté, nous faisons connaissance avec John « Soap » MacTavish, Gary  » Roach  » Sanderson et l’incontournable « Ghost ». Tout trois appartiennent à la Task Force 141. À travers 3 actes principaux et 18 missions (re) vivez la gloire de ce titre. Une alliance militaire américano- britannique contre le terrorisme et son leader actuel, Makarov. Vladimir Makarov est le chef d’un groupe de terroristes ultranationalistes ainsi que le second et ami d’Imran Zakhaev. Après la mort de ce dernier, il reprend les armes est fait en sorte de rendre coupable un soldat américain, infiltré dans ses rangs, coupable d’un acte terroriste sur le territoire de la mère Russie. La campagne de six heures (en difficulté vétéran) nous entraîne dans diverses régions du globe afin de retrouver le terroriste qui a déclenché la troisième guerre mondiale entre la Russie et l’Amérique.

Au programme escalade de montagne gelée, combats urbain, et même une visite au Goulag, mais pas celui de Warzone. Si vous avez déjà fait l’histoire à l’époque, sachez que très peu de différences y sont apportées. À tel point que les fameux renseignements ( les collectibles du jeu) se trouvent au même endroit que dans le jeu original. Le lot de nouveauté se trouve plutôt dans les graphismes, les couleurs et les PNJ présents dans le jeu. Oubliez ce film légèrement verdâtre du jeu original, Beenox enrichit les couleurs du titre donnant un côté plus réaliste, mais surtout, remodèle chaque personnage non jouable que cela soit en termes de modélisation 3D ou dans leurs réactions. Chaque personnage a donc eu droit à un bon lifting pour une seconde naissance. Le framerate n’est pas sans reste avec une parfaite tenue de route à 60 IPS. Pour les plus chanceux, le HDR10 ainsi que la 4K proposés vous plongera au cœur de batailles épiques avec une vingtaine d’armes disponibles et quelques variantes proposées ; comme la lunette ACOG, la vision thermique ou le lance-grenade.

Beenox a parié également sur l’animation des personnages : plus fluide, et exprimant plus de réactions faciales au fil des missions. Mais également dans l’environnent qui se trouve être plus réaliste, un exemple avec des fougères plus réelles à Rio alors que sur Xbox 360, elles semblaient aussi fine qu’une feuille de papier. Quelques éléments sont devenus destructibles, et le paysage se retrouve plus travaillé également comme une tempête de sable ou de la poussière perceptible, nous apportant plus de crédibilité in-game.

Comme dans le temps, la qualité en plus

Comme dit plus haut, le gameplay au final ne change pas beaucoup, néanmoins quelques modifications sont apparues, même si je les trouve minimes. Dans la mission « Wolverines ! », par exemple, nous disposions par le passé d’un viseur laser sous notre arme principale pour demander à nos frères d’armes un appuie armé. Dans celui-ci, un changement d’arme et nécessaire. La difficulté semble être légèrement revue à la hausse, à moins que je sois devenu trop vieux pour ces conneries. Seule nouveauté, une pression sur la touche PAD-BAS vous apporte une courte animation en découvrant votre arme sélectionnée et parfois quelques dérives. Quelques changements du côté de nos victimes également, pas d’impact de balles, pas de sang sur les corps malgré un salve de balles à bout portant. Les succès ont été quelque peu modifiés et propose de nouveaux défis, sans doute pour remplacer les réalisations du mode « Opérations Spéciales » disparu dans cet épisode.

Une fois votre aventure finie, vous pourrez visiter le musée Infinity Ward et activer quelques modificateurs pour plus de challenge ou de divertissements. Dans mon premier run, en vétéran, j’ai recueilli une vingtaine d’Intel et j’ai le choix de rejouer les missions en noir et blanc ou dans un effet croquis, ou encore lancer un ballon de foot en guise de grenade incapacitante. Mais des challenges me sont également proposé comme rendre les ennemis plus résistants, les tuer seulement en réalisant un headshoot ou encore commencer la mission seulement un couteau. La plupart de ces modificateurs peuvent être cumulables, mais risquent sans doute de bloquer vos obtentions de succès.

La chasse aux terroristes est réouverte !

En matière de succès, Call of Duty: Modern Warfare 2 Campaign Remastered en compte 50 pour 1000 G. La plupart nécessitent des actions spécifiques, recueillir les collectibles et finir les missions dans une difficulté vétéran. La plupart sont connus des anciens joueurs, mais quelques-uns sont totalement inédits. Un travail à était réaliser sur la bande son du jeu, en proposant plus d’immersion dans les bruitages et rendant les musiques du grand Hans Zimmer encore plus profondes.

Activision, Infinity Ward et Beenox ont tous trois misés sur la qualité plutôt que la quantité. Une refonte graphique plus belle, plus fluide et plus riche en couleurs, voici comment je définirais ce titre. Avec un prix de vente fixée à 24,99 euros, les joueurs ayant connu la version originale sur Xbox 360 prendront plaisir à revenir sur ce champ de bataille en attendant son homologue dans une version reboot.

Points positifs

  • Refaire la meilleur campagne de la saga
  • Beaucoup d’améliorations visuelles
  • Les modificateurs en bonus

Points négatifs

  • Pas de multijoueurs et aucun mode en ligne
  • Un prix assez élevé pour son contenu
7
Snow Tig3r

Ecrit par : SnowTig3r 87

Chasseur de Succès et rédacteur à temps perdu !

1 Commentaire :

Rejoindre la discussion
  1. Nico Copel

    Pour moi sans doute la meilleur compagne solo de la saga sur 360 et la en remaster quel plaisir d’y rejouer. Pas au prix fort mais en promo ca se prend sans soucis. Le remaster fait plaisir à voir, ya eu du taf et franchement pour ceux qui ne l’ont jamais fait (si ca existe ^^) c’est un must-have. Pas de multi mais c’est pas grave le plaisir est ailleurs !

    Pour ceux qui l’ont déjà fait sur 360 ou ps3 il n’y aura pas ou peu de difficulté. Le mode vétéran est largement faisable sauf peut être la mission dans les favelas qui est usante vu les scripts à la con pour les points de sauvegardes…. hormis ca c’est pas le plus dur des COD.

    ++

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces