Bucket Knight

Par le dans Tous les tests, 3 en plus

Test Bucket Knight

Aujourd’hui, je vous amène à la rencontre du titre Bucket Knight, un jeu simple au style rétrogaming. Un jeu de plateformes, sans aucun texte où votre but de super-héros sera de récupérer le Saint Graal afin de pouvoir acquérir une maison pour un repos bien mérité. Mais que vaut concrètement ce titre ? Quel est son contenu et surtout, son prix ? Je vous raconte tout.

Une majorité de développeurs indépendants passe par des titres aux graphismes 8 ou 16-bits avec un style propre, mais au contenu relativement court. Ce genre de jeux est apprécié par certains joueurs grâce à un prix de vente peu élevé, des succès rapides à faire ou encore pouvoir partager sa manette de jeu avec ses enfants. Bucket Knight répond à toutes ces communautés de joueurs, un jeu simple à comprendre, à jouer, aux 1000 G rapides dans un univers old school et pouvant être jouer par tout enfant à partir de 4 ans. Ce jeu est signé par les développeurs de PigeonDev, à qui l’on doit le titre Awesome Pea et toujours édité par la maison Sometimes You. Cette dernière est concentrée sur l’édition de titres jouable à 1 joueur donc, sachez-le, Bucket Knight se joue seul. Pas de multi, pas de coopération que cela soit en ligne ou sur le canapé.

Un chevalier des temps modernes

Je classerais cet opus entre un jeu de plateforme classique et un die & retry. Le synopsis sans paroles raconte l’histoire d’un héros anonyme négocier un bien, une maison plus précisément, mais le supposé banquier réclame de l’argent. Notre protagoniste propose donc une nouvelle offre en ramenant la coupe à la maison, pardon à la banque contre ce bien immobilier. Après l’acceptation dudit banquier, me voici parti dans six stages divisés par quatre niveaux individuels avant d’arriver à mon ultime récompense.

Les niveaux comportent le même principe, une fois passé par un vortex, je dois en franchir un nouveau en traversant différentes plateformes et combattre diverses ennemies, au risque bien entendu de mourir et de recommencer l’intégralité du niveau. Pas de checkpoint au menu, mais les niveaux sont plus ou moins courts, à condition de les franchir d’une seule traite, ce qui me donne cette impression « die & retry ».

Pour m’aider, le saut, le « double jump » et un pistolet pour abattre un bestiaire composé de 10 ennemis environ. En échange de nos victimes, des pièces de monnaie à collecter. Elles seront utiles pour débloquer les trois armes supplémentaires afin de les posséder. Les armes se résument à : deux mitraillettes et un fusil à pompe. Ces armes sont toutes en mode « coup par coup », il faut appuyer sur une touche pour les utiliser.

Abattez-les tous

Seul mot d’ordre de ce jeu, pas de réflexion nécessaire, mais un peu de logique afin des combattre les ennemis. Vous pouvez foncé dans le tas au risque de recommencer le niveau en cours, à moins de récupérer certains aliments comme des pommes ou des cerises, ces denrées font récupérer un peu de points de vie. Mais attention au fromage, celui-ci nous abîme la santé comparée aux autres aliments cités précédemment.

Les ennemis sont pour la plupart identiques, chauves-souris, gnome verdâtre ou des espèces de boules de slime. Quasiment tous suivent une trajectoire linéaire ou sont simplement arrêtés. Les espèces de lutins sont équipées d’armes et me tirent dessus, seule solution pour moi, me défendre. Ils possèdent des armes allant du pistolet au fusil à pompe, une arme tirant des projectiles de façon triangulaire afin d’atteindre plusieurs angles. Je possède les mêmes armes avec en plus, une mitraillette, actionner manuellement, elle permet de tirer plusieurs balles, mais ses dégâts reste plus faible que le pistolet ou du fusil. Ce dernier abat les ennemis en deux tirs quand ils sont assez près de nous, car il tire trois projectiles à chaque pression.

Une bande sonore en adéquation avec le jeu, simple, mais efficace nous transporte entre les niveaux. La musique se veut un peu plus rapide lors des niveaux qui nous obligent à monter de plateforme en plateforme afin de ne pas se faire scier le derrière. Bucket Kghit reste fluide tout le long de sa trame avec un poids de seulement 370 Mo à télécharger.

Un titre que je pourrais inclure dans la rubrique du chasseur de succès, car celui-ci peut se finir en moins de deux heures avec l’acquisition des 34 succès du jeu. Ils demandent simplement de réussir à finir chaque niveau et acheter les armes dans le jeu, ce qui ne représente pas une grande difficulté pour qui que ce soit.

En résumé, Bucket Knight est un jeu « à l’ancienne » pour les amoureux des graphismes rétro. Son prix raisonnable de 4,99 € raviront les fans de jeu plateformes petits ou grands avec un côté shoot assez étudié. La configuration du mappage des touches est particulière pour un jeu Xbox One, mais on s’y habituer assez vite. Les sauts et le tir seront vos seules actions disponibles afin de récupérer moult pièces et trésors au fil des nombreux niveaux proposés. Si vous aimez les jeux indépendants ou voulez offrir un jeu à vos bambins, ajoutez celui-ci à votre liste de vœux.

Points positifs

  • 1000G facile
  • Jouable par tous
  • Ambiance rétro
  • Pas cher
  • L'alternance entre la course et le tir

Points négatifs

  • Jeu et niveaux trop courts
  • Ennemis peu variés
  • Mappage des touches pas optimal
8
Snow Tig3r

Ecrit par : SnowTig3r 87

Chasseur de Succès et rédacteur à temps perdu !

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces