Les pépites de la rédaction vous présentent : NieR Automata

Les pépites de la rédaction Nier Automata SuccesOne.fr

Initialement sorti en février 2017 sur l’archipel nippon et en mars sur le reste du globe sur PlayStation 4 et Microsoft Windows. Les joueurs Xbox ont été privés de ce bijou made in PlatinumGames sous la coupe du très atypique Yoko Taro, supervisé par l’éditeur Square Enix, bien trop longtemps.
C’est le 28 juin 2018 que débarque Nier Automata – Become as Gods Edition (offre regroupant tous les DLC) en version dématérialisée uniquement au grand dam des collectionneurs. À la suite de l’annonce survenue le 30 mars dernier sur le twitter officiel de Nier, le jeu débarque ce 2 avril 2020 sur votre service de jeux préférés, le Xbox Game Pass. Ni une ni deux, je me dois de vous parler de ce « bijou » vidéoludique.

Nier Automata est un jeu qui risque de décontenancer plus d’un joueur. Un savoureux mélange de Shoot Theme Up, Beat Them All à la sauce RPG/Action… tout ça dans un mélange 3D / 2D pour un rendu old school des plus grandioses. Un grand jeu n’est rien sans une grande bande son, qui de surcroît est juste MA-GNI-FIQUE (j’écoute en écrivant ses quelques lignes ce qui est rare chez moi), qui va vous bouleverser. Le pitch du jeu vous emmène sur Terre en l’an 11945, complètement abandonnée par les êtres humains à cause d’une invasion extraterrestre. Seuls les androïdes continuent d’affluer sur terre pour combattre, pour reprendre la Terre, en soi l’histoire est d’une simplicité déconcertante. Mais le jeu vous offre une palanquée de fins différentes, vingt-six au total et pas moins de deux New Game+ pour finir le jeu.
Chaque histoire vous fera découvrir de nouvelles mécaniques de jeu, mais aussi d’autres pans de l’histoire sous d’autres angles. C’est amené de façon totalement naturelle et d’une main de maître que l’on peut saluer cette façon de faire des deux mains.

Nier Automata ne tire malheureusement pas de la rigueur et l’efficacité des combats de Bayonetta. Le jeu se veut plus simple dans ses combos et esquives, mais le titre comme mentionné plus haut nous offre un gameplay un peu plus varié. Des scènes de Shoot Them Up à bord de mécha accompagnées d’une superbe mise en scène, contre des ennemis toujours de plus en plus énormes, dans la droite lignée des jeux japonais sur ce point de vue là. Des phases de hacking avec 9S vous mèneront à des mini jeux extrêmement courts, mais hyper intenses notamment dans les combats de boss. Si les deux premiers new game reste un apprentissage en douceur de Nier Automata, votre 3e est ultime partie vous fera pleurer des larmes de sang dans certain niveau de difficulté. Bien que cette dernière soit totalement réglable à votre guise avec les mods à installer sur votre Pods, sorte de petit droïde volant, qui vous suivra du début à la fin.

La justesse du titre se ressent jusque dans sa map ouverte, qui ne se révèle pas excessivement grande au final, mais tristement vide. Un objectif accompli pour nous faire ressentir cette solitude et la fin de la vie sur Terre. Six biomes bien distincts vous attendent dans le jeu, avec leurs particularités qui ne vous laisseront pas indifférents, surtout un en particulier, qui risque de marquer au fer rouge bon nombre de joueur de façon définitive.
Tout cela est saupoudrer par la plus belle OST qui me soit donné d’écouter dans un jeu vidéo depuis des lustres, composés par le sémillant Keiichi Okabe, le studio Monaca Keigo Hoashi et Kuniyuki Takahashi.

Microsoft signe selon moi la plus belle expérience vidéoludique de ses dernières années sur leur service de jeu. Si ses quelques lignes ne vous donnent pas envie d’aller télécharger ce titre, je ne sais pas quoi faire de plus. Mais sachez que si vous êtes un chasseur de succès, le jeu se fait très facilement à 1000 G, car une fois arriver à votre troisième partie vous allez pouvoir acheter les succès. Oui oui, acheter les succès auprès d’un marchand ! Il vous faudra farm quelque peu, pour avoir les fonds nécessaires, mais rien d’insurmontable. Attention toutefois à la fin du jeu si vous suivez les consignes du robot une mauvaise surprise sur vos données de jeu peut arriver…

Pour finir, NieR Automata peut être acquis via le Store Microsoft contre la somme de 39,99 €, si vous ne désirez pas souscrire au Xbox Game Pass. Voici le trailer officiel histoire de vous mettre un peu dans l’ambiance de ce must-have :

Oxor

Ecrit par : OxorTv

Rédacteur

Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un commentaire

SuccesOne.fr is an unofficial Xbox LIVE Service, it is in no way endorsed or affiliated to the Microsoft Corporation, Xbox, Xbox LIVE and any Xbox images are registered trademarks of their respected owners.
Politique de confidentialité

Derniers Tests

Actualités

Dernières Astuces